• Toi mon Brésil

    Toi mon Brésil

                 

       Terre rouge,

       pays de saccages, pays excessif déchiqueté par les pelleteuses,

      avec le plus beau des sourires, tu m'as déjà enfoncé ta lame dans le cœur

      J'ai envie de sentir le parfum végétal de ton Amazonie

      J'entends déja les cris des aras, je sens la dent du piranha tandis que je passe le guet,

       tes belles femmes mystérieuses me lancent des regards obliques

      en digne descendantes des Amazones, gardent-elles toujours les hommes en esclaves?

       mais tout d'un coup, je vois s'enfuir dans la nuit, cette petite fille toute seule qui pleure

      et là je te hais !  Je te hais !

    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :